fbpx

A la découverte du yoga – une aventure

postures de yoga

A la découverte du yoga. – A mon souvenir, le yoga a commencé à pointer son nez dans ma vie en août de l’année 2003, durant mon séjour à Madrid, en Espagne.
Treize ans plus tard, en 2016, je re-découvre le yoga. Et ce que je trouve fascinant, c’est qu’il ne m’est pas arrivé comme ça, sur un simple coup de tête. Non. Inconsciemment, le yoga avait poussé dans un coin de mon cerveau, tout doucement. Il était là, en préparation. Quelques petits signes s’étaient manifestés avant que je comprenne. Et le yoga s’est imposé à moi.

postures de yoga
A la découverte du yoga – Différentes postures

A la découverte du yoga – Le début de l’histoire

Madrid – août 2003. Une fin d’après-midi après les cours, avec mes deux amies Camerounaises, nous avions flâné en centre-ville. (Anne et Judith, si un jour vous tombez sur cet article 🙂 … ). Passant devant un bouquiniste, nous nous étions attardées devant la boutique où étaient disposés des bacs de livres d’occasion. Alors, mon attention avait été attirée par un livre blanc, de petit format et pas épais. Il avait une trentaine de pages, à peu près ? La couverture était sobre : un fond blanc et le titre en noir – « Introducción al yoga » -, un lotus de couleur blanche avec un détour noir était planté au milieu, en guise d’illustration. Le livre était en espagnol, bien évidemment 🙂 et vous l’aurez compris, il s’agissait d’un livre d’initiation au yoga.

Mon impulsion avait été de l’acheter, curieuse d’en savoir plus sur cette discipline mais je dois avouer que en tout et pour tout, j’ai dû feuilleter le livre trois ou quatre fois. Sans plus. Je l’avais même égaré… Sans aucun doute lors d’un de mes quelques déménagements. Pour vous dire qu’entre curiosité et intérêt, il y a un (petit) fossé. Ah ha.

A la (re)-découverte du yoga – La véritable aventure commence

La véritable aventure a débuté un jour d’août de l’année 2016. Je parle d’aventure car au fur et à mesure de la pratique, j’ai découvert que le yoga en est bien une. C’est une aventure vers la vraie connaissance de soi, sur l’aspect physique et mental mais également spirituel (aspect que jusqu’à ce jour où j’écris, je n’ai pas encore entièrement expérimenté, je l’avoue). Du yoga, j’ai appris le terme de « pleine conscience ». Juste le terme, car au niveau de la pratique, la « tâche » n’est pas facile.

Premier “clin d’oeil” du yoga

Tanger – une certaine soirée en début juillet 2016 – En regardant une émission à la télévision, dans laquelle était invitée Estelle Lefébure, mannequin et top model… la cinquantaine. Je la trouve toujours aussi sublime comme au temps où je l’avais connue dans les magazines de mode il y a 25 ans. Elle y parlait entre autres de sa pratique du yoga. Je la trouve aussi belle parce qu’on voit sur son visage et à sa manière de communiquer qu’elle porte en elle une certaine sérénité intérieure et une joie de vivre certaine. A ce moment-là, j’ai trouvé bien le fait qu’elle fasse du yoga pour se maintenir en forme, physiquement mais surtout mentalement.

Le “renouement” avec le yoga

Puis, un après-midi de fin juillet, alors que je pratiquais ma séance de gym comme à l’accoutumée, je commençais à prendre conscience que mon corps ne suivait plus ces exercices trop intenses. Je me fatiguais assez rapidement, plus comme avant. Et oui, je n’ai plus ni mes 20 ans ni mes 30 ans. J’ai pris conscience que je ne peux pas affliger à mon corps des efforts physiques trop soutenus. Que je devais être à son écoute. En cherchant des exercices physiques doux à pratiquer au quotidien sur l’application Pinterest un outil fabuleux par ailleurs pour dégoter si ce n’est quelques idées, des centaines d’idées ! -, en parcourant les épingles, je suis tombée sur de belles photos de postures de yoga. Une de celles-ci m’avaient particulièrement attirée, l’épingle m’avait mené vers la page Yoga by Candace.

J’ai tout de suite accroché, surtout à ses vidéos avec diverses séquences “spécial débutant”. Le site est en anglais mais ma connaissance basique est suffisante pour que je comprenne le minimum du contenu. J’y ai appris certaines choses, notamment qu’il serait peut-être aussi temps d’allier le bien-être physique au bien-être émotionnel et mental.

Mon aventure yogique commence à partir de là ! Cependant, le chemin est long, encore long… mais petits pas après petits pas, j’avance et j’apprends.




Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

WhatsApp chat